Le récit (détaillé) de mon entrevue de sélection Entevue à Tunis

Récit de mon entrevue de sélection
Ceci est le récit de mon entrevue de sélection que j'ai passé à Tunis, avec tous les détails sur mon voyage d'Alger à Tunis, avec des conseils et surtout avec précision.

Premier jour, lundi 23 novembre 2009 : Le Départ
A huit heure du matin, je suis arrivé à l'aéroport Houari Boumediene d'Alger, un peu tôt mais pour être sûr de ne pas rater l'avion qui a décollé à 13h00 à destination de Tunis, c'est la première fois que je vais en Tunisie. Seulement une heure de vol. Il faut préciser que le tarif d'un billet normal avec la compagnie nationale est d'environ 32.000 Dinars Algériens (320 Euro environ), alors que moi j'ai cherché sur internet et j'ai trouvé un tarif pas cher du tout avec Tunisair qui est de 18.000 Dinars (180 Euro environ), un conseil, une fois dans une agence touristique ou de n'importe quelle compagnie aérienne, il faut préciser que tu veut le tarif le moins cher, parce qu'en général les agents ne vous proposent pas le moins cher !!!
Arrivée à 14h00 à l'aéroport de Carthage de Tunis.
J'ai été surpris par une chose, tous les douaniers de l'aéroport de Tunis, quand ils regardent nos passeports Algériens, nous félicitent pour notre victoire de qualification à la coupe du monde et ils disent clairement qu'ils sont heureux pour ça, par la suite, tous les Tunisiens, soient les gens dans la rue, les taxieurs, les commerçant sont autant heureux que nous, plus que ça, beaucoup m'ont confirmé que des centaines de tunisiens sont sortis dans les rues le soir de la victoire dans pour fêter ça. Finalement, ce match de football nous a vraiment rapproché et je crois que les Algériens seront les bienvenus, comme les Tunisiens en Algériens bien sûr. La douanière qui a mis les cachets d'entrée sur mon passeport m'a demandé quel est le motif de ma visite, je lui dit que j'ai rendez-vous pour l'entrevue de l'immigration pour le Québec, elle m'a regardé avec un grand sourire et m'a dit : bonne chance. Ils savent que les Algériens passent leur entrevue de sélection à Alger, alors faut tout simplement répondre correctement pour ceux qui ont une grande imagination d'inventer des choses !!!
Une chose m'est arrivée à l'aéroport, une petite anecdote, ce jour là j'ai été très enrhumé et j'avais beaucoup de fièvre, alors quand j'ai passé le contrôle la Grippe H1N1, la jeune fille au scanner m'a demandé de venir à coté et elle m'a dit que j'ai une fièvre élevé ! Vous pouvez imaginez ma situation et sous le regard des gens, mais finalement, plus de peur que de mal, elle m'a finalement dit que j'ai, seulement, un peu de fièvre mais c'est pas grave.
Une fois dehors de l'aéroport, avec une fièvre très élevée, j'ai la tête qui tourne, un taxieur vient vers moi et me demande si j'ai besoin d'un taxi ? Je lui dis que Oui, et Combien ? Il m'a dit 20 Dinars (environ 10 Euro), et j'ai accepté de monter avec lui, j'ai été bien sûr arnaqué, parce qu'en faite les taxis de l'aéroport vers la ville c'est entre 5 Dinars et 10 Dinars le plus cher…
(Conseil n°01 : choisir les taxis jaunes, ils sont moins cher et ne pas choisir les berlines qui sont stationnées à coté du trottoirs ou même dans les parking)
Mais cette arnaque ne change en rien mon regard positif et de bonté envers les Tunisiens. En plus, l'hôtel vers le quel j'ai fais ma réservation par internet depuis l'Algérie, n'était pas trop loin, mais bon.
Je suis arrivé à l'hôtel, je vais dire son nom mais ce n'est pas de la publicité, parce qu'il ne vaut pas la peine de réserver dedans, je le nomme par information, c'est l'hôtel "Ariha" dans la rue de Palestine, je l'ai choisi grâce à Google-Earth parce qu'il est proche de l'hôtel "Belvédère" où se déroule l'entrevue de sélection avec l'immigration Québec, à seulement 300 mètres, moins de 05 minutes de marche seulement. Son coût est de 50 Dinars (25 Euro) par nuit et par chambre individuelle plus un petit déjeuner, moi j'ai réservé pour 03 nuits, ça veut dire 150 Dinars (75 Euro), mais le réceptionniste m'a demandé de payer 168 Dinars (84 Euro), et à cause, toujours, de cette fièvre, j'ai pas pu demandé pourquoi cette différence ou même demandé la facture…
(Conseil n°02 : demander votre facture avant le payement de votre séjour).
J'ai monté dans ma chambre, heureusement que j'avais sur moi une boite de médicament contre le rhume et la fièvre, j'ai avalé une et je me suis endormi toute la journée et finalement j'ai très bien fait de venir à plus d'une journée d'avance…
(Conseil n°03 : Venir une journée avant, ou même plus, avant votre entrevue).

Deuxième jour, mardi 24 novembre 2009 : Le Touriste
J'ai très bien dormi, car l'hôtel est dans une région calme, c'est le quartier de Belvédère, loin du centre ville, un quartier chic de Tunis. Je me suis réveillé à 09h00, j'ai pris mon petit déjeuner au self service, et comme programmé, j'ai voulu faire du repérage de l'hôtel "Belvédère", comme prévu, il est là, comme j'ai l'ai vu sur Google-Earth !
(Conseil n°04 : Faire du repérage de l'hôtel où se passe l'entrevue, avant et pas à la dernière minute afin d'éviter les imprévus).
Après ce court repérage, j'ai pris un taxi au centre ville, les taxis sont très disponibles et pas très cher du tout, pour seulement 1,50 Dinars (0,75 Euro), le taxieur m'a fait traversé la ville jusqu'à Bab-El-B'har, c'est le centre de la ville et là que stationnent les taxieurs Algériens à destination d'Algérie, en général Annaba et l'est, ils sont nombreux.
Aujourd'hui c'est quartier libre, je me suis baladé dans les souks de Bab-El-B'har, visiter la mosquée célèbre d'Ezaitouna, monter dans les terrasses pour voir toute la ville, prendre des photos, puis j'ai pris le train vers la région de Sidi-Boussaid (environ 01 Dinar seulement), une ville côtière magnifique, je me suis installé sur l'un de ses cafeteria qui se donne sur la plage magnifique… Bref, j'ai fais vraiment le touriste, mérité après avoir une journée de fièvre.
Retour à l'hôtel vers 17h00, maintenant les choses sérieuses peuvent commencées, pour la révision de mes fiches et des informations générales sur le Québec et le Canada, parce qu'il ne faut pas oublié que je suis ici, avant tout, pour l'entrevue que j'ai attendu plusieurs années ! J'ai passé une soirée de révision qui m'a fait penser à mes révisions au baccalauréat !

Troisième jour, mercredi 25 novembre 2009 : L'entrevue
Mon rendez-vous est fixé à 13h00, je me suis réveillé tôt, j'ai bien dormi malgré le stress et l'angoisse qui ne cessent de monter et de monter, j'ai pas quitté ma chambre toute la matinée, j'ai même pas pu prendre de déjeuner ou même leur petit déjeuner, jusqu'à 12h00, j'ai décidé de quitté ma chambre vers le lieu de mon entrevue.
(Conseil n°05 : Faut bien s'habiller, ce point est une valeur ajoutée dans l'entrevue)
Arrivée à l'hôtel "Belvédère", je me dirige vers la réception et je dis que j'ai une entrevue avec l'immigration Québec, le réceptionniste me souhaite très bonne chance et m'indique le salon réservé pour ceux qui ont l'entrevue. J'ai me suis assis a coté de gens qui sont stressé autant que moi, après la fièvre chaude c'est le stress froid ! J'ai remarqué que personne n'a parlé à personne, je sais que chacun de nous attend que l'autre qu'il commence a parler, mais personne n'a parlé, jusqu'à 13h00, 13h05, 13h10, une dame approche de nous portant une liste dans sa main, et demande :
Monsieur (…) !
C'est moi, je me lève, elle me demande, avec un sourire, de la suivre, deux étage plus tard, une chambre transformée en bureau, une grande table carrée, avec des chaises des chaque coté, un ordinateur portable sur son coté, avec imprimante et Cie, et mon dossier sur son bureau, elle me demande de m'asseoir, je m'assois en face d'elle.
C'est une dame souriante, elle te met à l'aise avant même de commencer à te parler, moi personnellement, c'est ça qui a réduit mon stress.

L'entrevue :
-Elle : Monsieur (…), est-ce que je peux voir votre passeport ?
-Moi : Oui bien sûr madame, le voici. Et je lui donne mon passeport
Elle pose des questions en cas de changement d'adresse et elle tape des informations du passeport sur son ordinateur portable puis elle me le retourne.
Elle me fait comprendre que je suis ici parce que j'ai fais une demande de certificat de sélection du Québec et qu'elle va procéder à la vérification des documents originaux
- Elle : Alors Monsieur (…), puis-je voir vos Diplômes ?
J'ouvre la grande chemise dont j'ai mis mes documents, et je lui donne mes diplômes…
Et puis elle m'a demandé mes attestations de travails pour voir mon expériences professionnelle, et elle me demande de lui parler des taches que j'ai faites durant chaque professions.
Ensuite elle a demandé l'attestation d'affiliation à la CNAS, là je suis intervenu et essayent de lui expliquer que c'est quasiment impossible d'avoir l'historique des cotisation de la part des services de la CNAS, et avant même que je fini mes propos, elle me dit qu'elle sait que ce papier est très difficile d'obtenir pour tous les Algériens, ça veut dire ils savent tout sur nous, elle m'a même demandé si j'ai fait quatre ans ou trois ans pour la scolarité moyenne, comme quoi ils savent tout.
Elle me demande d'où j'ai appris a parler Française ?! Je lui expliqué que j'ai toujours parlé Français.
(Conseil n°06 : Parler très bien en Français devant l'agent d'immigration, c'est 80% de la réussite de l'entrevue, les 20% restante c'est pour les documents et la préparation !)
Ensuite, elle m'a demandé de parler de mon projet d'immigration. Ça, je l'ai bien révisé, j'ai répondu à toutes ses questions, sur ce que je veux faire comme travail au Québec, sur ma connaissance des valeurs communes de la société Québécoise.
Je n'oublierai jamais la phrase qu'elle m'a dit :
"Monsieur (…), je suis vraiment très impressionnée par votre préparation". Elle m'a répété cette phrase trois fois, deux fois durant qu'elle tape sur son ordinateur.
Une chose que je dois dire, c'est que l'agent d'immigration vous met à l'aise et vous dit même des compliments, mais il ne vous montre jamais que vos points sont bons ou mauvais, surtout quand elle écrit sur sont ordinateur, elle a le visage ferme, plutôt neutre, plutôt professionnelle.
Pour moi, elle a pris beaucoup de temps à écrire sur son ordinateur, et quelques minutes passées, elle me dit : "Je dois mentionné toute votre préparation et que vous êtes quelqu'un qui a très bien préparé son projet afin que ça reste dans ton dossier…"
Là, je me suis dit, mais elle est entrain de me dire que j'ai eu mon CSQ !!!??? Mais elle a toujours le visage ferme, plutôt sérieux…
Apres quelques minutes de frappe, elle me fixe dans les yeux, dessine un très jolie sourire entres ses lèvres, et me dit un seul mot, ni deux ni trois mot, un seul mot,
-"Félicitation" !
C'est là, que des larmes me sautent dans les yeux, sans le vouloir, même si on est un homme ça nous arrive de pleureur !
J'ai été l'homme le plus heureux de la planète, elle a continué de me donner des conseils et elle m'a dit qu'il y aura une séance d'information à 16h30 pour nous remettre nos CSQ et le guide "Apprendre le Québec".
Elle m'a donné sa main, je l'ai serrée contre ma main, c'était une poignée de main très forte, elle me félicite encore et toujours. L'entrevue a duré 45 minutes, parce que j'ai beaucoup parlé, elle m'a aussi beaucoup parlée, mais c'était rapide.

La remise du CSQ :
Je sors dans la rue, je marche heureux, je tourne autour du quartier, je monte dans ma chambre d'hôtel, puis je reviens au "Belvédère" à 16h00, le temps de parler avec quelques uns qui ont eu leurs CSQ, puis la séance d'information commence, elle me remet ma CSQ, je la regarde ému, très ému, puis le guide "Apprendre le Québec", ce guide que j'ai déjà lu sur internet et je rêvait aussi de l'avoir parce que je savait qu'il est donné avec le certificat le jour de son obtention.
Une heure d'information avec vidéo conférence, deux responsables d'immigration Québec nous expliquent la chance qu'on a de passer une étape dans notre parcours d'immigration et qu'il nous reste l'étape de la demande fédéral et qu'il faut aussi faire vite pour l'envoyer et aussi patienter, parce qu'il y a aussi un délai de traitement pour les Algériens qui est jusqu'à une année de traitement.
Il est 17h30, la séance finie, je rentre à l'hôtel à 18h00 pour y passer ma dernière nuit.

Quatrième jour, jeudi 26 novembre 2009 : Le Retour
Il est 07h00 du matin, je me lève tôt pour arriver tôt a l'aéroport, je n'arrive même pas a prendre leur petit déjeuner, j'ai hâte a rentrer chez moi, je descend à la réception, je demande ma facture d'hôtel, j'ai vu que son total est de 150 Dinars, alors pourquoi j'ai payé plus ??!!, peu importe, je suis heureux, malgré ça, je suis heureux et j'y retournerai à Tunis très prochainement, parce qu'elle m'a beaucoup plu, la ville et les Tunisiens. Je prends un taxi vers l'aéroport, environ 5 Dinars, mon vol pour Alger est prévu pour 10h30, le temps passe, le vol aussi, je suis à Alger une heure exactement passée, avec moi mon certificat de sélection du Québec.
Juste une chose, si je parle des tarifs des taxis ou autres, c'est pour ceux qui vont partir pour leur entrevue, prennent une idée de ces prix, parce que moi je n'aime pas en général parler d'argent !

Bonne chance à tout le monde, du fond du cœur, ça vaut vraiment la peine de patienter.

Lire les commentaires




Copyright © 1999-2014 Immigrer.com Inc. Tous droits réservés. Conception Solutions Netaccès